Justice pour Mabry Landor

QUI EST MABRY J. LANDOR III ?

Mabry Landor est né  le 31 août 1980 à Houston, Texas. Il a été admis dans le couloir de la mort texan en 2010 après avoir été jugé coupable du meurtre d’un policier. Les archives de la cour ainsi que d’autres documents démontrent de multiples contradictions qui justifient son innocence. Une personne condamnée pour un crime autre de celui,  pour lequel elle a été inculpée , est déclarée comme légalement innocent.

LE PROCES ET LES APPELS DE MABRY

Lors de son procès, Mabry a été représenté par un avocat qui non seulement parlé ouvertement de la culpabilité de son client, mais qui ne l’a pas suffisamment préparé. Ce n’est pas un secret que la plupart des avocats (commis d’office) sont constamment surmenés, assurant la défense simultanée de plusieurs clients. Ils sont connus pour avoir raté des dates limites et rendez-vous importants, souvent par manque de temps et des ressources financières adéquates.

DES APPELS D’ETAT

Le premier appel de Mabry, l’appel direct, a été refusé, ce qui est assez normal. Pourquoi ? En raison d’un manque de temps, il est quasi impossible de présenter un nouvel argument concernant, par exemple, une éventuelle inefficacité de représentation. Ce qui rend une vraie défense très difficile. Au deuxième appel d’état, celui de ‘habeas corpus’, Mabry a bénéficié d’un avocat – un avocat qui lui a promis un transcrit et la possibilité de participer dans la lutte pour sa vie. Malheureusement il a menti. Mabry s’en est rendu compte lorsque son avocat s’est mis debout lors de leur réunion, pendant que Mabry était en train de questionner des arguments d’accusation qui ne collaient pas, pour proclamé ‘cet homme est mort !’. Il s’est même approché des membres de sa famille en disant que Mabry lui avait confessé son crime et afin qu’il puisse préparer une déclaration sous serment démontrant sa culpabilité. Quand Mabry a questionné ce positionnement de la part de son avocat, ce dernier a changé la déclaration en une culpabilité ‘indirecte’ mais l’original avait déjà été présenté aux juges. Mabry a écrit à toutes les personnes concerné – juges, le barreau de l’état etc. sans aucun effet. L’ordonnance a été maintenue ; son avocat aussi. C’était en 2011. Lorsque son avocat a appri les déclarations de Mabry, il a coupé tout contact avec ce dernier et sa famille. Mabry n’a reçu aucune nouvelle de son avocat jusqu’en janvier 2016 ! Cinq années se sont écoulées sans aucune réponse à ses courriers.

L’APPEL FEDERAL

Mabry est actuellement engagé dans la phase fédérale de ses appels, dans la circonscription du juge Melinda Harmon. Il est représenté par l’unité habeas corpus de Tennessee, dont Gretchen Swift et Jerome del Pinto. Ils ont trouvé énormément d’évidence qui n’était pas disponible aux avocats lors de son procès. A ce jour, l’ordonnance de Mabry n’a pas été présentée et les détails restent en partie inconnus. L’un des procureurs lors du procès de Mabry a été limogé en raison de sa façon d’administrer la loi. Il est souvent le cas que l’évidence qui aurait prouvé l’innocence de l’accusé n’est pas prise en compte. Le fait que la victime du meurtre était un policier rend les choses quasi impossibles pour la défense. Le ‘coupable’ devient caractérisé. L’évidence principale lors du procès de Mabry est une confession sous contrainte – un enregistrement de 20 minutes de son interrogation. L’interrogation d’un suspect qui avait été tiré dessus, menacé et promis la possibilité d’échapper à la peine de mort. Seule autre évidence présentée est le témoignage d’une dame qui se contredit elle-même ainsi que d’autres témoins. Dans d’autres états, un enregistrement partiel est rendu systématiquement inadmissible car la possibilité d’une éventuelle contrainte ne peut pas être mise en question. Un doute planerait sur un tel témoignage. Si cette loi existait au Texas Mabry aurait échappé à sa condamnation.

UN FAUX TEMOIGNAGE OCULAIRE ETAIT CRUCIAL – PEUT-ETRE LE FACTEUR DETERMINANT DANS LE PROCES DE MABRY

Un seul témoignage oculaire présenté par la partie civile a cimenté la conviction de Mabry. Pourtant il était très clair que la dame en question n’était pas sure d’elle lors de ses déclarations au tribunal. Elle était incertaine du nombre de coups de feu entendus et a contredit la théorie d’embuscade présentée par le procureur. Un autre témoin ayant observé Mabry a tout contredit – ses vêtements, où avait été caché le pistolet……… Ce témoin est allé au parking où Mabry a participé à une reconstitution afin d’identifier Mabry et l’officier en charge lui demandait ‘Est-ce que vous remarquer des changements en lui ?’. Ce qui constitue une ‘identification suggérée, avec l’implication que l’homme présenté était bien le tireur. Au poste de police, le témoin a visionné six photos, dont celle de Mabry. Ce dernier étant le seul conformant à la description du meurtrier, il s’agissait, là aussi, d’une identification suggérée. C’était le seul portrait présentant une marque sur le visage et la photo avait été éclaircie et agrandie. Bizarrement, le premier témoin, la dame, ne s’est pas présentée à la reconstitution et n’a pas visionné les photos au poste de police qu’au lendemain. Compte tenu de l’état de l’investigation, d’autres importantes informations ne sont pas accessibles à ce jour.

NOTRE BUT CONCERNANT MABRY

Nous sommes convaincus de l’innocence de Mabry. Notre espoir demeure dans l’investigation en cours et dans une représentation légale digne du nom afin qu’il puisse obtenir un nouveau procès et prouver son innocence du crime pour lequel il se trouve actuellement dans le couloir de la mort. Imaginez un instant être en train de passer des années de votre vie en prison pour un crime commis par une autre personne. Imaginez être abandonné par votre avocat, supposé être votre voix et votre guide à travers la jungle de procès, d’ordonnances et de dates butoirs. Imaginez être privé de contact avec votre famille: vos enfants, vos parents, incarcéré simplement car vous vous trouviez au mauvais endroit au mauvais moment. Imaginez être arrêté dans l’un des comtés américains les plus corrompus en raison de votre passé criminel. Nous condamnons, bien entendu, la mort du policier, ne souhaitant une telle peine et détresse à personne.

Afin d’aider Mabry, penser à lui faire une contribution afin d’assurer sa défense via son compte ecomm ou JPay. Vous pouvez également contribuer à notre organisme à but non-luctratif afin de soutenir ce projet. Mabry ne bénéficie d’aucun privilège et, n’ayant pas la possibilité de travailler, compte sur l’aide provenant de l’extérieur. Même une petite somme, pour acheter son papier à écrire et des timbres, par exemple, est très appréciée.

Rendez-vous sur son site internet pour toute autre information et des mises à jour concernant Mabry. Il vous tiendrait au courant de sa situation dans son blog et vous y trouverez également un lien pour vos dons.

http://justice-for-mabry.com

L’adresse pour écrire à Mabry

Mabry J. Landor III #999556
Polunsky Unit
3872 FM 350 South
Livingston, TX 77351
United States of America

Il vous écrira, meme à l’étranger, et vous remercie tous pour votre soutien.

Un grand merci.